Home / Blog / Deces du chanteur d’origine guadeloupéenne Eric Brouta jeudi 8 mai 2014

Deces du chanteur d’origine guadeloupéenne Eric Brouta jeudi 8 mai 2014 0

Le chanteur d’origine guadeloupéenne, auteur-compositeur de zouk Eric Brouta est décédé ce jeudi 8 mai à Paris des suites d’une longue maladie. La nouvelle a été annoncée par sa famille.
Il aura laissé son empreinte dans l’histoire du zouk antillais avec des tubes comme « Téléphone » ou encore « chèché mwen ».
Il aurait eu 53 ans le 10 novembre prochain.
Eric Brouta a démarré sa carrière musicale en 1977, batteur au sein d’un petit groupe de reggae nommé Smoke.

Puis, il a continué sa route, toujours en tant que batteur, dans le groupe de Francky Vincent, Tabou n°2, mais aussi avec les Vikings de la Guadeloupe, Week-End… et surtout Expérience 7 avec lequel il interprète sa première chanson qui est un succès et qui fait le tour de l’Afrique: Mwen ké déviré.

En 1985, il apparaît de plus en plus souvent dans le paysage du showbusiness antillais grâce à une chanson sortie d’un album réalisé en collaboration avec Frédéric Caracas, Chèché-mwen, mais aussi grâce à un look atypique. En effet, Eric Brouta porte des lunettes noires qui font désormais partie de son style. Ainsi, il intègre l’écurie Debs et collabore à différents albums (notamment avec Luc Léandry, Francky Vincent…) en tant que chanteur, réalisateur, arrangeur ou simplement musicien.
Mais il commence réellement sa carrière solo en 1987.
Son véritable succès, qui aujourd’hui fait partie intégrante du patrimoine musical antillais, est une chanson de 1988 intitulée Téléphone.
Depuis quelques années, Eric Brouta s’est fait de plus en plus rare. Il est apparu quelquefois dans certaines réalisations de son éternel ami Luc Léandry.

Recent comments

Theme developed by ThemeStash - Premium WP Themes and Websites