Home / Emission Makrelaj / Jean Luc Alger, un nouveau CD

Jean Luc Alger, un nouveau CD 38

Un bel exemple de longévité, nous avons rencontré Jean Luc Alger

Pourquoi un album aujourd’hui ? Depuis quand tu le prépares ? Il sortira quand ? JL : A la demande de nombreux FAN, j’ai décidé d’actualiser mes tubes, de les enregistrer, afin de réaliser un CD, dans lequel on trouvera également des nouveautés. Je travaille sur ce projet depuis trois ans, avec une équipe de professionnels qualifiée. Nous avons déjà bien avancé et suis fier de présenter aujourd’hui deux chansons finies, masterisées, une reprise et une inédite. La sortie de l’album sera communiquée par « RYTHMIK PROD » avec qui j’ai signé. Par contre la nouveauté « SÉ WOU L’ANMOU «  et « ICH MANMAN » seront diffusés et pourront être téléchargés sur toutes les plate formes à partir du mois de DÉCEMBRE 2017.
– Avec qui travailles tu cet album? J’ai fait fait appel à : FRANÇOIS FOURLIN en tant que programmateur, arrangeur et mixeur sur certains titres afin d’avoir les sonorités actuelles, KALIL HYPOLITE (Compositeur Haitien de renommée qui vit aux USA) « SÉ WOU L’ANMOU », JEAN PHILIPPE MARTHELY en tant que mélodiste sur ce même titre, CHRISTIANE OBYDOL voix choeur, PATRICK MARIE JOSEPH prise de son voix. Je pense travailler avec d’autres compositeurs locaux et internationaux (HOEL GROS – THIERRY VATON – RONALD TULL) et profite par là même pour leur faire un appel. Je veux être un homme qui associe le passé au présent sur le plan musical et culturel.
– L’histoire de cet album? L’expérience enrichissante de mes précédents albums m’a permis aujourd’hui de me situer dans l’échelle du ZOUK, mais, je reste ouvert à toute rythmique moderne et à l’évolution de la musique. L’histoire de cet album pour conclure sera simple, un mariage entre ce que j’ai vécu et ce que je voudrais donner au public : L’AMOUR.
– Quels sont les artistes qui t’inspirent ? Dès ma jeune enfance, le chant s’est présenté à moi naturellement, et fus inspiré par des artistes de la MARTINIQUE,GUADELOUPE, des SALSEROS, HAITIENS et bien sûr AMÉRICAINS. (Qq noms : MARIUS CULTIER, PERFECTA, MIKAEL JACKSON, JAMES BROWN).
– Prépares tu une tournée ? si oui, est ce en live ? avec qui ? et quand ? J’aime le live, les instruments, les musiciens, l’ambiance c’est ma vie. Oui il est prévu pour 2018 une tournée en live: JL ALGER TOUR 2018, qui passera par les ANTILLES GUYANE, LE PACIFIQUE l’AFRIQUE et la FRANCE. Je vais m’entourer de musiciens et choristes qui aiment ce que je fais et qui sont compétents. lors de cette tournée, je souhaite fêter mes 40 ANS de carrière.
– Quelle est ta vision sur le marché actuel du disque ? La musique suit chaque innovation technologique, liée à la science, avant hier on était fier de nos LP et nos platine « Technics », c’était l’époque de la révolution, les ventes des LP explosaient, il fallait avoir chaque samedi en fonction du hit parade, chez soi les derniers hits, repris par les radios en boucle. Hier, on était fier de nos CD et platines CD, qui ont suivi la même évolution, aujourd’hui nous sommes à l’Ère digital: le téléchargement. Je pense que la demande existe, mais la commercialisation de la musique ne se faisant plus comme avant, l’achat de support intéresse beaucoup plus les collectionneurs et mélomanes, surtout si on a un bon produit.
– Que conseilles tu aux aux nouveaux talents de ZOUK ? Tout d’abord de prendre des cours de musique et solfège dans le but de se perfectionner d’apprendre un instrument, afin d’arriver sur le marché en tant que pro, pour vivre de leur art.
– Peux tu parler de carrière ? Oui, puisque je vis de mon travail, et de plus je m’apprête à fêter mes 40 ans de carrière. Par contre le métier d’artiste est un engagement entre l’homme et l’art. un mariage quoi!!!!!!
– Le ZOUK a t il un avenir ? C’est l’une des plus jeune musique au monde. Chaque pays a sa culture propre qui est représentée par des musiques, des rythmes et mélodies, je ne comprends pas pourquoi on parle d’avenir puisque c’est un genre musical déclaré à la SACEM, et oui il a encore un bel avenir et j’encourage les jeunes à prendre conscience du patrimoine que nous leur avons laissé, accompagné de la danse, le ZOUK a encore toute sa place. Bien sûr il faut trouver le bon encadrement, et se battre pour faire reconnaître notre travail à travers le monde.
– Quel est ton meilleur souvenir en tant que chanteur ? Mon meilleur souvenir est d’avoir reçu en AFRIQUE DU SUD, pays de MANDELA un trophée qui pour moi a beaucoup d’importance car il s’agit du TROPHÉE DU MEILLEUR ARTISTE DIASPORA.
– Quelle a été ta plus grosse galère en tant que chanteur ? A ST MARTIN, lors d’une tournée avec ZAS (ZOUK ALL STAR), nous avons à l’organisateur l’heure de la balance, et il nous a répondu : « QUI A T IL À PESER »
– Un chanteur de ZOUK peut il vivre de ses chansons ? A condition que soient réunis les éléments suivants : L’ENCADREMENT (COMPAGNIE DE DISQUES/DE SPECTACLES) – LES GALAS (environ 70 /AN) – LES ROYALTIES ( SUR VENTES D’ALBUMS) – LES DROITS DÉRIVÉS ( SACEM) – LE MERCHANDISING (VENTE DE TS – GADGETS) si oui il peut vivre de son travail.
– Que te souhaites tu pour ton album ? – Une bonne diffusion – Un bon accueil – Une critique favorable – Un succès
JL ALGER/PO/ALBUM:ALGER 2018/RYTHMIQUE PROD/MARTINIQUE

Recent comments

Theme developed by ThemeStash - Premium WP Themes and Websites